Choisir un numéro de version

Récemment, j’ai eu à participer à la livraison d’un logiciel impliquant de nombreux composants et de nombreuses dépendances. J’avais notamment à décider du numéro de version à attribuer à chacun de ces composants. Et je me suis demandé quel ensemble restreint de règles simples je pouvais appliquer pour rendre cette prise de décision aisément reproductible. Evidemment, je suis tombé sur ce post sur StackOverflow qui me mena aux bonnes pratiques chez Eclipse et IBM, et même une page Wikipedia. J’ai trouvé l’ensemble de ces sources assez intéressantes pour une seule raison : aucune n’essaie d’associer un des digits du numéro de version avec une description précise du type de développement associé.

Inspiré par ces lectures, j’ai résumé l’esprit de ces règles en moins d’un format A4, me concentrant sur les impacts du développement à numéroter, sa compatibilité ascendante et le point de vue du développeur. Si des règles sont déjà en place sur votre projet, conservez-les ! Sinon, je recommande d’imprimer cette feuille et de l’accrocher au mur de manière à la voir à chaque fois que vous quittez l’écran des yeux !

Voici la Software Versioning Cheat Sheet (au format PDF).

SoftwareVersionNumbering

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *